Livraison gratuite sans minimum d'achat !

0

Votre panier est vide

Les conséquences de la masturbation

avril 12, 2021

Homme fait face aux conséquences de la masturbation excessives

Vous recherchez quelles conséquences peut avoir la masturbation excessive ? Ou au contraire, si elle est réalisée de façon ordinaire ?

Avec cet article de blog, notre équipe répond à toutes vos interrogations de manière claires et concises.

Au fil de votre lecture, vous découvrirez :

  • Quelles sont les conséquences de la masturbation masculine
  • Si elle est pratiquée de manière abusive
  • Si elle est contrôlée

Une fois votre lecture achevée, vous saurez tout de la masturbation et de ses différents impacts. Peu importe la manière dont elle est pratiquée, vous connaitrez ses impacts.

Vous voilà préparé, alors allons-y !

A) La masturbation excessive

Très utile, très largement pratiquée, saine, normale et même bienfaisante dans sa forme ordinaire, la masturbation fait partie de notre vie à tous. Son aspect excessif et compulsif souvent lié à la dépendance pornographique peut montrer la présence de divers troubles. Parfois, il peut conduire à des dysfonctions sexuelles ou avoir des effets néfastes sur la vie d’un homme. C’est cette forme que nous allons étudier dans cette première partie.

Un homme victime de la masturbation compulsive

1) Qu’est-ce que la masturbation excessive ?

La masturbation excessive est en fait un comportement sexuel compulsif. Elle se différencie clairement de l’onanisme ordinaire par son caractère incontrôlable. Une personne sous son emprise peut être envahie par une pulsion sexuelle extrêmement forte. Elle devra la soulager immédiatement quoiqu’il en coûte. Cette forme de "dépendance" peut influer de manière négative sur la vie de sa victime, autant sur le plan social, professionnel, relationnel ou même sur sa santé.

2) À cause de quoi l'onanisme compulsif apparait-il ?

Paradoxalement le progrès amène de nouveaux problèmes et l’époque dans laquelle nous vivons y contribue largement. L’apparition d’une masturbation excessive peut être causée ou favorisée par divers critère. Voyons cela.

  • La facilité d’accès aux contenues pornographiques (revues, internet…) ;
  • Les téléphones souvent sans contrôle parental offrent cet accès, peu importe le moment et l’endroit ;
  • Les réseaux sociaux (tendance à banaliser le phénomène X par la photo et la vidéo pas toujours propre avec des pratiquantes à peine majeures) ;
  • Une hypersexualité prématurée ;
  • Un antécédent d’abus sexuel comme le viol, mais aussi l’attouchement ;
  • Un grand stress sexuel ;
  • Un événement traumatique comme une forte déception amoureuse.

3) Comment détecter l'addiction ?

La fréquence sera l’un des premiers facteurs à étudier pour déceler la masturbation excessive. Une personne atteinte pourra tout à fait ressentir le besoin une dizaine de fois au cours d’une même journée.

Le côté impulsionnel sera également à observer. La pulsion sexuelle se présente comme toute puissante et ne donne pas d’autre choix que de l’assouvir le plus rapidement possible.

La prise de risque est le troisième facteur qui pourra prouver une masturbation excessive puis un comportement sexuel compulsif. La prise de risque se détermine par une situation dans laquelle l’homme peut se faire surprendre pendant son acte masturbatoire. Il pourra par exemple exercer sur le bas-côté de la route, dans sa voiture ou cacher dans une ruelle. Il s’agit d’un fait couramment présent dans les pratiques compulsives.

Un homme moins performant sexuellement à cause de la masturbation

4) Peut-elle engendrer des problèmes ?

En effet, la masturbation excessive peut causer différents problèmes. Il s’avère qu’à la suite de plusieurs études de cas, certains dysfonctionnements pouvaient être attachés à une masturbation trop répétitive. Parmi elles on peut retrouver l’anéjaculation ou certains troubles de l’érection.

Hormis le côté "technique", elle peut également avoir des répercussions négatives sur la vie en général. Elle peut notamment impacter les relations sociales, personnelles ou professionnelles. La masturbation compulsive est liée à une grande détresse psychologique telle que l’angoisse et un sentiment de solitude profond. Si vous souhaitez connaitre tous les autres problèmes qu'elle peut poser, vous pouvez accéder à notre blog dédié aux différents risques de la masturbation.

5) Peut-on la soigner ?

La masturbation excessive, comme tout autre comportement sexuel compulsif peut être soigné. Certains y arriveront seuls, mais il est parfois plus facile d’être accompagné. Après avoir reconnu sa souffrance et avoir réalisé une autoanalyse, il peut être judicieux de faire appel à un thérapeute.En échangeant avec le patient il pourra lui faire part de nombreux conseil. Pourraient-être prescrit :

  • Des exercices de relaxation, de respiration ou de sophrologie ;
  • Des activités sportives pour abaisser le besoin masturbatoire ;
  • Des séances en groupes de soutiens.

6) Pourquoi faut-il la soigner ?

Il est essentiel de soigner la masturbation excessive. Outre les problèmes "technique" pouvant survenir, elle pourra à long terme causer des troubles psychologiques plus ou moins importants. Le traiter permettra indéniablement de retrouver une vie saine, sociable et agréable. En bref, toute l’angoisse et le sentiment de solitude laisseront place à d’autres choses bien plus appréciables.

Couple épanoui grâce au renouveau de leur sexualité

B) Quelles sont les conséquences d’une pratique excessive ?

Maintenant que vous savez ce qu’est vraiment la masturbation excessive, nous passerons aux différentes incidences qu’elle peut avoir sur nous. Il faut savoir qu’elle peut impacter de nombreuses facettes de notre vie. En premier lieu, nous parlerons des plaisirs en général, ensuite nous verrons l’impact qu’elle peut avoir sur votre mental, puis nous finirons par les dangers qu’elle représente pour votre corps. C’est parti !

1) Côté sensationnel, un plaisir sexuel atténué

Une masturbation excessive peut engendrer une grande baisse des plaisirs lors des différentes pratiques sexuelles. C’est logique, lorsque vous vous adonnez à une activité à répétition, vous y prenez forcément moins de plaisir que si elle était occasionnelle. La masturbation c’est pareil, et pire encore, car cela peut conduire sur le besoin de se toucher sans y ressentir le moindre plaisir. Même les rapports sexuels, qui sont généralement si plaisants et jouissifs, peuvent devenir fades et sans importance. Un problème qui peut nuire aux morales de la personne, mais aussi à sa relation de couple.

a) Lors de la masturbation 

Tous les hommes ou presque se masturbent et savent comment se faire plaisir. Ceux qui traversent des périodes d’abstinences sans se toucher ni se masturber connaissent les sensations intenses qu’offrent les retrouvailles avec l’acte. Gémissement et tremblement pour un orgasme unique et plaisant. L’inverse de cette situation et la masturbation excessive. Lorsqu’elle est trop souvent pratiquée, votre corps et votre esprit s’habituent à celle-ci. Elle devient un devoir plutôt qu’un plaisir. De ce fait, la jouissance en est réduite. 

b) Pendant vos rapports sexuels

Malheureusement, la masturbation excessive peut aussi compromettre à vos rapports sexuels. À force de la pratiquer à répétition et en solitaire, elle peut devenir la seule chose que vous désiriez. Ainsi, elle cause une diminution de la joie à partager les plaisirs et nuit véritablement sur la relation à deux.

Comme le vagin d’une femme exerce moins de pression sur le pénis que la main, elle peut également provoquer une indifférence pour les sensations de va-et-vient et réduire la satisfaction sexuelle. Pour terminer, elle peut mener à une panne avec des troubles de l’érection. Un problème déjà très ennuyeux qui peut l’être encore plus si vous êtes en couple !

Un couple ne ressent plus de plaisir sexuel

2) La nuisance psychologique

D'un point de vue psychologique, la masturbation peut provoquer deux types "d'addiction", l'effet compulsif et la "dépendance" à la pornographie. Elles sont à même d'engendrer divers problèmes et de perturber la vie de la victime. Cela peut t'être plus ou moins prononcé, chez certaines personnes l'impact sera moindre, alors que d'autres verront leur vie changée de manière assez radicale.

a) L'effet compulsif et son impact sur la vie sociale

À force de se masturber, l'homme peut développer une compulsion à l'onanisme. Cela est capable de provoquer un grand changement dans sa vie. Le sujet se renferme sur lui-même, il réduit ses fréquentations sociales, il préfère la solitude et bien sûr, il se masturbe beaucoup. La fréquence excessive de la masturbation peut varier.

Elle peut être supérieure à 5 ou même 10 fois par jour. Elle est considérée comme excessive à partir du moment où l'homme voit ses habitudes changées. Il commence à se masturber au travail, dans des toilettes publiques, il quitte une soirée ou un rendez-vous entre amis, uniquement pour se faire malice tout seul. En bref, cela peut sérieusement nuire à son bonheur.

b) L'addiction au porno

Forcément, lorsque l'on parle de masturbation, le porno n'est pas très loin, il fait le bonheur des uns, mais aussi le malheur des autres . Et oui, la pornographie peut provoquer une addiction. Plus ou moins néfaste, cette dépendance peut engendrer certains problèmes, mener vers une masturbation excessive ou une perte de passion lors de véritable rapport sexuel. Il sera toujours meilleur de se masturber en fermant les yeux et en se noyant dans ses pensées coquines.

Un homme addict à la pornographie

3) Des répercussions sur le côté technique

Hormis les sensations et le mal-être psychologique, la masturbation excessive peut avoir des répercussions sur le plan fonctionnel de l'appareil génital masculin. Bien qu'ils soient plus rares, il vaut mieux les connaitre, ne serait-ce que pour pouvoir établir la liaison en cas de problème double.

a) Trouble et dysfonctionnement érectile

Pratiquée de manière excessive, la masturbation peut impacter le bon fonctionnement de l'appareil génital masculin. Parmi les causes possiblement liées, on retrouve le dysfonctionnement érectile et également l'anéjaculation. Mais rien ne sert de paniquer, une personne qui fait soigner une dépendance à la masturbation verra les problèmes s'estomper simultanément. À moins que ceux-ci soient causés par d'autres facteurs bien évidemment.

b) La maladie de Lapeyronie

La maladie de Lapeyronie peut être le résultat d'une masturbation excessive. Toutefois celle-ci tient plus compte de la durée d'un acte sexuel que de la fréquence. Une forte érection de plusieurs heures par exemple pourra causer des traumatismes aux corps caverneux. Lorsque ces traumatismes vont cicatriser, le tissu va s'épaissir de façon conséquente et irrégulière à certains endroits de la verge. Ainsi le pénis subit une déformation plus ou moins importante et la maladie de Lapeyronie prend place.

En évitant la surconsommation de produits médicamenteux telle que le viagra ou les pratiques volontaires prolongeant l'érection sur une très longue durée, vous évitez considérablement les risques.

Un docteur détecte la maladie

C) Lorsque la masturbation est contrôlée

À cette étape de la lecture, vous pensez peut-être qu'il s'agit d'une activité dangereuse, mais au contraire, elle est essentielle. De nombreux effets secondaires en découlent. De plus, c'est une pratique idéale pour pimenter sa vie de couple

1) Du bonheur et de nombreux bienfaits

La masturbation non excessive n'a rien de néfaste. C'est une pratique sexuelle tout à fait normale dont chaque homme a besoin. Elle nous apporte un petit moment d'intimité, on peut apprécier les plaisirs à sa façon et parfois se redécouvrir. Comme toutes les activités physiques, elle permet d'entretenir le système cardiovasculaire, elle aide à s'apaiser et préviens même le cancer de la prostate.  Ces quelques avantages ne sont qu'une partie des effets positifs. Si vous souhaitez en apprendre plus, n'hésitez pas à faire un tour sur notre article qui traite exclusivement des bienfaits de la masturbation.

2) Un jeu solitaire ou à plusieurs

La masturbation est un acte sain et humain à partir du moment où elle ne modifie pas notre comportement. On peut la pratiquer en solitaire, et ceci sans modération tout en veillant à ne pas se laisser dépasser par un comportement compulsif qu'on ne pourrait pas contrôler.

La pratiquer à deux peut également avoir son utilité. En guise de préliminaire ou lors d'une soirée torride sans pénétration, elle possède le don de décupler la libido des deux partenaires. Elle permet aussi d'écarter un peu la routine sexuelle au sein d'un couple. Pour finir, elle servira à jouer avec son âme sœur lors d'une longue semaine de séparation imprévue.

Un couple s'épanoui dans la masturbation en en faisant un jeu

La masturbation, un délice à ne pas gâcher

Pour conclure la masturbation est un délice à préserver ! Il faut en profiter abondamment tout en gardant un comportement et une vie saine en parallèle. Gardez à l'esprit qu'en évitant de tomber dans l'excessif, la masturbation n'aura que de bonnes choses à vous offrir ! Si vous souhaitez en apprendre plus sur les effets positifs et négatifs, visiter notre article sur l'intégralité des effets secondaires de la masturbation.